mercredi 2 avril 2008

ZOB



Conséquence du réchauffement de la planete, les hauts plateaux de madagascar manquent d'eau. Les paysans malgache n'ont plus d'eau pour leur consommation personnelle et pour l'agriculture. Seul les cactus de Barbarie resistent encore mais pour combien de temps. Cet état de fait a pour conséquence la création d'un nouveau métier, "porteur d'eau". Certains paysans, muni d'une carriolle, de deux gros bidon et tirée par un ou deux zebu font le trajet tous les jours vers des terres plus fertiles ou les propriétaires fermiers creusent des puits pour vendre leur eau. Ainsi à force d'aller et retour chacun gagne sa vie, mais pour combien de temps ? Ceci à également donné naissance a une maxime bien connue sur les hauts plateaux. Les malgaches voyant arriver au loin le zebu et son équipage, tout heureux de savoir qu'ils pourront bientôt se déshalterer s'écrient "Oun galoué àgougou, gougou negaloué !!!". Ce qui pourrait approximativement dire "voilà le porteur d'eau, nous allons pouvoir boire un coup", la traduction mot pour mot étant
"Quand Zebu, Zépu soif".

Plus sérieusement, vous pouvez aider ces personnes en cliquant sur mon ZOB (si si c'est sérieux et ça existe).

Le Zébu Overseas Board est une entreprise qui vous invite à investir dans un Zébu ou autre animal d’élevage à Madagascar. Ce Zébu sera cédé en location-vente à une famille qui pourra l’utiliser pour produire du lait, labourer sa terre, engendrer des veaux ou tirer une charrette et produire du fumier naturel.
Votre investissement vous donne droit à l’ouverture d’un P.E.Z (Plan Epargne Zébu ou Zolidarité). Vous serez le propriétaire de la bête et non pas son parrain !
Le paysan, au terme de deux ou trois années de remboursements mensuels, deviendra à son tour le propriétaire de l’animal. Votre capital sera alors réinvesti dans d’autres projets de développement agricole à Madagascar, sauf si vous souhaitez un remboursement en Ariary, la monnaie Malgache, avec intérêts, en vous rendant personnellement au siège social du Z.O.B muni de votre certificat de propriété original. Votre capital et intérêts seront disponibles pour remboursement après deux années, avec une limite de cinq ans à partir de la date de votre investissement.
Le Z.O.B cible son action en direction des paysans les plus démunis qui n’ont accès à aucune autre source institutionnelle de financement.
Tout en favorisant l’agriculture biologique et l’élevage traditionnel, le ZOB met en place un système de financement original où l’investisseur est en relation avec l’utilisateur des fonds placés. Vous connaîtrez l’usage qui sera fait de votre Zébu, ainsi que l’adresse de sa famille d’accueil. Nous espérons que vous lui rendrez visite pour lui caresser le nez et vous enquérir de sa bonne santé.
Vous aurez aussi la possibilité de flatter la croupe de votre P.E.Z, contrairement à un quelconque « Plan Epargne Ecureuil », animal virtuel ne vous offrant que de maigres noisettes à toucher.
Nous concevons la souffrance légitime que vous endurerez du fait de l’éloignement de votre zébu. C’est pourquoi vos pourrez admirer le visage souriant de votre bovin sur le site http://www.zob-madagascar.org/, seul, ou en compagnie de vos amis admiratifs.
Un Zébu est aussi le cadeau idéal que vous pouvez offrir à vos amis les plus blasés. Même les êtres les plus dégénérés par la société de consommation et les plus renfrognés à l’égard du beau, du bien et de la nature verront leur visage s’éclairer à la pensée de posséder ce noble animal qui portera leur nom.
Un salut amical en passant à Alain Ramaniraca et Jean-pierre Raffenaumanjako.

4 commentaires:

Catherine a dit…

Moi, tu sais, je bois pas d'eau ....
Quant à Raffenau, je ne le salue plus depuis qu'il a voulu faire de ta filleule sa maîtresse ! 25 ans de plus, le vieux cochon ....

Godnat a dit…

Je pense qu'Eric n'apprécierait pas que je parraine un autre ZOB...

Grogal a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

La zob, pour moi une grosse arnaque, il sert certainement à enrichir un petit groupe de personnage, connaissant assez bien la politique de Madagascar, je me doute fort que la ZOB soit une microfinance reconnu, le paysan se retrouve endetté tout le long de son prêt, dans tous les cas les sous retombent dans les poches de la zob. Je pense pas qu'un zébuphile irai récupéré ses intérêt après la periode en question.
Arnaque pour moi.